Météo
La neige recouvre la forêt, et vous ne pouvez pas faire un pas sans vous enfoncer dans l'épais tapis de neige. Les températures ont bien baissé, environ 2°C avec un peu de chance.

Infos
saison des neiges (hiver)
aléas naturels : forte neige
évènement : récapitulatif ici (click) !
chaleur [] naissance []

Top-Site

Vote pour nous toutes les deux heures !
Tu me vois, tu m'entends, donc j'existe. Et ce que je vois, et ce que j'entends, n'existent-ils pas ? /Quartz/



 
AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 Tu me vois, tu m'entends, donc j'existe. Et ce que je vois, et ce que j'entends, n'existent-ils pas ? /Quartz/

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Quartz
Administratrice Kayl

avatar

Messages : 10
Date d'inscription : 29/03/2015
Age : 19
Localisation : Dans un trou :kayl:


MessageSujet: Tu me vois, tu m'entends, donc j'existe. Et ce que je vois, et ce que j'entends, n'existent-ils pas ? /Quartz/   Sam 27 Juin - 15:41

Quartz

ÂGE : 24 lunes

SEXE : Femelle

CLAN faut : Atteint bien comme il faut

RANG : Pour les non-atteints seulement.

BUT : Je veux qu'ils comprennent. Eux ils me voient donc j'existe. Mais ils ne voient pas ce que moi je vois, donc ça n'existe pas. Ils ne comprennent rien. Ils doivent juste comprendre ça, c'est pourtant pas si compliqué que ça ! Pourquoi ? Moi je vois des choses qu'ils ne voient pas et donc ça n'existe pas. Mais un jour, ils seront obligés de les voir. Ce jour là j'aurai atteint mon but, leur montrer à tous qu'ils avaient tort.
TON PUF/SURNOM : Kayl

TU ES ARRIVÉ GRÂCE : Luny :D

AS-TU DÉJÀ RP : Voui °°

CODES DU RÈGLEMENT : Auto validation paske je mange les codes moi :D


Histoire

Tu es née très loin de cette île. Pas si loin que ça, mais le temps fait augmenter la distance de plus en plus. Tu avais une mère, très probablement. Tu es née dans la pouponnière en fait, c'était à côté avant, mais maintenant ça s'est éloigné, puisque tu n'y es pas retournée. Après, tu as fait la pire connerie de ta vie. Tu n'étais qu'un chaton, petite boule de poils sans défenses et pourtant, on t'a condamnée.
Tu avais vu cette forme. Tu l'avais distinguée, son pelage noir charbonneux et son oeil sombre dont une cicatrice barrait son visage. Son unique oeil dont l'éclat brillait méchamment, tu l'avais fixé. Et puis aussi, tu as vu ce chat sauter dans l'océan, et tout de suite tu l'as dit à ces reines qui gardaient un oeil sur les chatons.
- Il a sauté, je l'ai vu !
Elles ne dirent rien, mais un garde fut chargé de vérifier tes dires. Et bien sûr, tu as été la seule à le voir. Et personne n'a jamais rein trouvé. Et puis tu l'as revu, chaque jour à la même heure il se noyait dans les eaux ténébreuses. jusqu'au jour où il te parla. Ce jour-là, il ne dit que quelques mots :
"Je suis ton père, Quartz."
Et c'était tout. Mais tous les jours il revenait, l'air toujours plus perdu. Tu connaissais ton père pourtant. Il n'était pas atteint par la folie. Toi tu considérais que non, mais eux, ils pensaient que tu l'étais. Alors, à l'âge de six lunes, tu fus gardée avec les autres, et à cette époque tu entendis les voix. L'une était claire et féminine, te dictant comment faire, elle t'aidait, était là pour toi. L'autre, c'était celle d'un mâle, vieux, il te disait de tuer. tu ne voulais pas tuer. Mais un jour, ils te sont apparus, devant tes yeux, et personne ne les voyait. Et ils prenaient le contrôle de ton corps. Tu n'étais plus toi, tu n'étais plus qu'eux.
Et tu en vis d'autres. Un jeune, sept lunes, qui jouait avec toi lorsque la solitude était trop importante. Et un jour, il est tombé des rochers, et tu as vu son sang se déverser. Tu l'as vu mourir.
Il y eut aussi celui qui parlait aux étoiles et qui disait venir de loin. Un jour, il t'a dit "Adieu" d'un ton solennel, et il est reparti. Les deux seuls qui sont restés prenaient le contrôle de ton corps, et tu voulais les faire partir. Disparaître à jamais.
- Il n'y a qu'une solution. Mourir. Tous ensemble.
Tu as essayé. Diverses manières, mais les gardes t'en empêchaient. Trois fois. Et puis, ils ont arrêté, comme ça. Tu allais mieux ? Non. Plus souffrante que jamais, tu fus affectée par leur éloignement. Tu ne voulais qu'un peu d'attention ! Et tout le monde s'en foutait de toi. Ils sont revenus, et maintenant ils encombrent ta vie. Tu ne sais plus qui tu es réellement. Parfois tu veux tous les tuer, quand il prend le pouvoir. Parfois tu semble tellement dépressive qu'il devient difficile de te faire manger et bouger de ta litière. Et parfois, aussi, moins souvent, tu es plus sage, et ils se demandent si tu es guérie. Mais non. Chaque jour, tu te transformes. Tu n'es plus la même. Qui es réellement Quartz ? Un jour, ils sauront.



Physique & Caractère

Tu as un beau pelage gris perle. ou argenté, cela dépend des jours. Cela dépend de qui tu es. Et puis, tu es rayée de noir, aussi. Quand il est là, ton pelage n'est pas soigné, tu es crame. Lorsque c'est elle, tout est en ordre. Et lorsque c'est toi... Il ne brille pas, mais n'est pas emmêlé.Tes yeux sont bleus. Remplis de haine, ou de sagesse, ou de tristesse selon qui t'habite. Tu es mince, pour ne pas dire trop maigre, car qui que ce soit, tu ne manges pas assez. Tes côtes sont visibles, tes pattes paraissent plus grandes, ainsi que ta queue.  
Rayon : Rusé, il arrive toujours à manipuler les autres pour arriver à ses fins. Il est méchant, il veut tuer les gardes pour partir.
La Conscience : Intelligente, sage, elle est tout ce qu'il y a de plus normal. Peut-être un peu trop narcissique, elle est comme tout être parfaitement sain d'esprit.
Quartz : Le toi, le vrai toi. Personne ne le connait réellement. Dépressive, tu veux mourir, tu souffres trop. Mais on t'en empêche. Tu aurais été loyale, si on ne t'avait pas déclarée folle. Tu es respectueuse, et même dans ton air triste, on reconnait ce respect pour tous les autres, atteints y compris. Tu ne te considères pas supérieure, ni inférieure. Juste différente, comme chacun est différent. Tu veux juste que les autres cessent tout ça. S'ils ne disaient pas "tu es fou", alors personne ne le serait. Cela ne repose que sur leur parole. Ils te le disent donc tu le deviens forcément. Au fond de toi tu les détestes pour ça. Un jour ta fureur explosera. 

CODAGE PAR KAYL - MODIFIÉ PAR AMBRY POUR PC


Dernière édition par Quartz le Sam 27 Juin - 19:04, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas

Voir le profil de l'utilisateur
Mensonge des Colombes


avatar

Messages : 27
Date d'inscription : 24/06/2015
Age : 18


Feuille de personnage
Rang: Guérisseur
Âge en lunes: 24 Lunes
Relations:

MessageSujet: Re: Tu me vois, tu m'entends, donc j'existe. Et ce que je vois, et ce que j'entends, n'existent-ils pas ? /Quartz/   Sam 27 Juin - 17:49
Kayl ♥
Je sais pas si je dis bienvenue ♥
Nous faudra un lien *_*
Revenir en haut Aller en bas

Voir le profil de l'utilisateur
Eyther
Administratrice Luny


Messages : 53
Date d'inscription : 09/05/2015


Feuille de personnage
Rang: Fou
Âge en lunes: Euh... 4 ? Je ne sais pas, je pense ?
Relations:

MessageSujet: Re: Tu me vois, tu m'entends, donc j'existe. Et ce que je vois, et ce que j'entends, n'existent-ils pas ? /Quartz/   Sam 27 Juin - 21:26
Bienvenuuue ♡
Revenir en haut Aller en bas

Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé





MessageSujet: Re: Tu me vois, tu m'entends, donc j'existe. Et ce que je vois, et ce que j'entends, n'existent-ils pas ? /Quartz/   
Revenir en haut Aller en bas

 

Tu me vois, tu m'entends, donc j'existe. Et ce que je vois, et ce que j'entends, n'existent-ils pas ? /Quartz/

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» Le chat qui n'existait pas...
» lux ▬ J’vois l’intérêt de caresser une joue, j’vois l’intérêt d’bouger les cailloux mais j’vois pas l’intérêt de tuer quelqu’un.
» Ce que je vois, ce que j'entends c'est ma malédiction...
» Qu'entends-je ? Que vois-je ?
» Est-ce que Haldir existe? O_o

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Psycho Cats :: Vers la folie :: Validées :: Atteints-